CHAGALL (M.)

CHAGALL (M.)
CHAGALL (M.)

Parmi les conquérants de la liberté qui ont orienté l’expression artistique du XXe siècle, Marc Chagall est le seul maître du merveilleux ingénu. Il semble peindre d’un balcon entre ciel et terre; ses images sont issues des nuages. Des quatre éléments, il ne retient que l’air, qui lui offre un milieu, une substance et un principe de gravitation. Là s’unissent, hors de tout contexte rationnel, les souvenirs, les rêves, les prémonitions et de cocasses fragments du réel. Sans pesanteur, sans hiérarchie, le coq et l’âne, le violoniste et la pendule, les bouquets et les anges, les amants et l’acrobate, la Torah et la croix fraternisent; au-dessus scintillent les étoiles; en dessous, des villages chaotiques résistent à la neige.

Le poids de la religion et du folklore

Cet enchanteur est né en 1887 à Vitebsk (Russie) dans une modeste famille juive très religieuse et très attachée au folklore. Il reçoit sa première formation artistique à Saint-Pétersbourg. Élève de Léon Bakst, qui s’oppose à tout académisme, Chagall admire les icônes anciennes et s’en imprègne. Il séjourne à Paris de 1910 à 1913. Le poète Blaise Cendrars est son meilleur ami. Il s’inspire d’Apollinaire. Il s’installe à la Ruche où vivent aussi Modigliani, Soutine, Léger, Lipchitz. La pauvreté fait bon ménage avec le génie. Chagall use du cubisme en franc-tireur pour combiner les souvenirs de Russie et l’évocation de Paris, avec une palette très montée. De cette époque datent quelques chefs-d’œuvre. En 1911, Moi et le village est montré aux Indépendants. En 1914, son exposition à la galerie Der Sturm à Berlin influence l’expressionnisme allemand. Rentré en Russie à cause de la guerre, il épouse Bella, qui restera liée pour toujours au traitement du thème fondamental des amants. Il peint quelques spectaculaires figures de juifs et de rabbins. Nommé commissaire des Beaux-Arts de Vitebsk en 1917, il crée une académie révolutionnaire, y appelant Lissitsky et Malevitch. En 1919, il fait des peintures murales, des décors et des costumes pour le Théâtre juif; il s’occupe de mise en scène et transforme même le jeu des acteurs. En 1922, à Berlin, il s’initie à la gravure. Paul Cassirer lui commande des planches pour son autobiographie. En 1923, Chagall revient en France. Bientôt il met en chantier l’illustration de trois livres monumentaux commandés par Vollard et publiés après la mort de ce dernier: Les Âmes mortes de Gogol, les Fables de La Fontaine et la Bible. En 1931, un voyage en Palestine, Syrie et Égypte, où il retrouve l’atmosphère de la Bible, le marque profondément. Son œuvre gravé prend une importance égale à celle de l’œuvre peint. Les recherches en noir et blanc enrichissent la texture des huiles et diversifient les valeurs de sa palette. Il ne compartimente plus ses compositions. Personnages humains et animaux, enchevêtrés aux collines et aux fleuves, déroulent leurs métamorphoses en couleurs rayonnantes, chargées d’expression symbolique, qui dévorent les contours, arrondissent les masses, abolissent la perspective traditionnelle.

Un peintre poète

Peu avant 1940, l’angoisse perce à travers les Crucifixions ; La Chute de l’ange est une toile dramatique; même les scènes de cirque se doublent d’allusions menaçantes. En 1941, Chagall se réfugie aux États-Unis. Il crée décors et costumes pour le ballet Aleko , puis, après la mort de Bella, il travaille pour L’Oiseau de feu , de Stravinski, qui sera monté à l’Opéra de New York. Rentré en France, il réside à Saint-Germain-en-Laye, au cap Ferrat, puis à Vence. Son inspiration se renouvelle peu, mais la part faite aux fleurs et aux paysages s’élargit; les visions de Paris forment une série particulièrement poétique; la part faite aux thèmes bibliques s’accroît. De nombreuses rétrospectives le consacrent et diverses commandes officielles l’honorent. Il s’intéresse à la céramique, fait quelques sculptures, conçoit deux vitraux pour la cathédrale de Metz. Alors, le funambule, «qui chaussait de rouge son pied droit et de vert son pied gauche» (A. Salmon), découvre une nouvelle vocation. Douze vitraux pour la synagogue du centre médical de Jérusalem, inauguré en 1962, représentant les tribus d’Israël au moyen de symboles d’animaux, sont un apport saisissant tant à l’art sacré qu’à l’histoire du vitrail. À la demande d’André Malraux, Chagall redécore le plafond de l’Opéra de Paris, inauguré en 1964. Depuis lors, les œuvres monumentales, vitraux, mosaïques, tapisseries, peintures murales, se sont multipliées. Citons deux peintures murales pour le Metropolitan Opera, à New York, des vitraux pour la Fraumünster de Zurich ainsi que pour la cathédrale de Reims. En 1973, s’est ouvert à Nice le Musée national «Message biblique Marc Chagall» grâce à un don du peintre et de sa femme Valentina à la France. L’œuvre de Chagall n’est pas, au même titre que celle d’un Picasso, synonyme de modernisme et point de départ de recherches plastiques, mais elle a introduit la métaphore poétique au cœur de la peinture.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chagall — ist der Name folgender Personen: Marc Chagall (1887–1985), weißrussisch französischer Maler Rachel Chagall (* 1952), US amerikanische Schauspielerin Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demse …   Deutsch Wikipedia

  • Chagall — Chagall, Marc …   Enciclopedia Universal

  • Chagall — (Marc) (1887 1985) peintre français d origine russe. Il a évoqué, en un réalisme poétique, le folklore russe, la tradition juive et l enfance …   Encyclopédie Universelle

  • Chagall —   [ʃa gal], Marc, französischer Maler und Grafiker russischer Herkunft, * Liosno (bei Witebsk) 7. 7. 1887, ✝ Saint Paul (Département Alpes Maritimes) 28. 3. 1985; wurde 1908 Schüler von L. Bakst an der Sankt Petersburger Akademie; 1910 14 in… …   Universal-Lexikon

  • Chagall — (izg. šagȁl), Marc (1887 1985) DEFINICIJA rusko židovski i francuski slikar i grafičar, preteča nadrealizma, nadahnut ruskim folklorom i židovskim legendama …   Hrvatski jezični portal

  • Chagall — [shə gäl′] Marc 1889 1985; Russ. painter in France and the U.S …   English World dictionary

  • Chagall — Marc Chagall Marc Chagall Marc Chagall en 1941 Nom de naissance Moishe Zakharovitch Chagalov Naissance 6 juillet 1887 …   Wikipédia en Français

  • Chagall — n. family name; Marc Chagall (1887 1985), Russian painter who lived in France, one of the great painters of the 20th century …   English contemporary dictionary

  • Chagall — noun French painter (born in Russia) noted for his imagery and brilliant colors (1887 1985) • Syn: ↑Marc Chagall • Instance Hypernyms: ↑painter …   Useful english dictionary

  • Chagall — biographical name Marc 1887 1985 Russian painter in France …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”